«Je profite de la crise pour économiser de l’argent»

Sansiree Tschopp, 14 ans, a reçu son premier salaire jeunesse pendant la crise du coronavirus. Dans un entretien, elle explique comment elle assume sa nouvelle responsabilité financière pendant cette période où la consommation est restreinte.

Peu avant la date de l’entretien, Sansiree Tschopp a reçu la carte de débit de son nouveau compte jeunesse. La jeune fille de 14 ans de Lupsigen (BL) dispose depuis peu d’un salaire jeunesse de 250 francs par mois qu’elle reçoit de ses parents.

Sansiree, as-tu déjà utilisé la carte de ton compte jeunesse?
Oui, je suis allée faire des achats à la Migros et j’ai réglé avec la carte. J’ai conservé le reçu pour avoir une vue d’ensemble de mes dépenses. Plus tard, je demanderai un accès au compte pour pouvoir consulter le solde en ligne.

Qu’est-ce que cela signifie pour toi de disposer d’un salaire jeunesse?
Je m’en réjouis beaucoup. Je souhaitais assumer la responsabilité de mes dépenses. Je me sens prête pour cela.

Quelles sont les dépenses que tu paies toi-même?
Avec mes parents, j’ai établi un budget avec les coûts mensuels que je dois supporter. Les vêtements et chaussures, le coiffeur, les produits d’hygiène, la décoration pour ma chambre et mes abonnements pour le téléphone mobile, Netflix et Spotify en font notamment partie. Les coûts exceptionnels, par exemple lorsque mon cyclomoteur doit être réparé, sont pris en charge par mes parents.

As-tu déjà une idée de la façon dont tu souhaites gérer ton argent?
J’ai prévu de répartir mon argent de façon à toujours avoir assez pour l’essentiel. Je ne sais pas encore dans quelle mesure j’y parviendrai. En ce moment, avec le coronavirus, je ne peux pas acheter tout ce que je souhaite.

Quelles sont tes dépenses les plus fréquentes?
En période scolaire, j’achète presque chaque jour quelque chose à manger, par exemple un petit pain. Il n’en est plus question maintenant.

Et que fais-tu de cet argent? Est-ce que tu l’économises?
J’ai décidé de profiter de la crise pour économiser une partie de l’argent. J’aimerais acheter un téléviseur pour ma chambre. Je mets donc toujours un peu de côté pour cela. J’utilise l’autre partie pour des achats en ligne.

Qu’est-ce que tu achètes en ligne?
Je viens de commander des vêtements pour l’été, avec ma meilleure amie. Nous avons découvert ensemble une boutique à Bâle et avons convenu de nous y rendre ensemble après le coronavirus. Malgré la possibilité des achats en ligne, je préfère aller dans les magasins.

De quoi as-tu le plus hâte une fois que la crise du coronavirus sera passée?
De discuter avec tous mes camarades de classe. Ils me manquent beaucoup. Je parle chaque jour avec mes meilleurs amis et amies sur FaceTime, mais je préfère les voir en vrai. 


Maîtriser son argent grâce à MoneyFit
Que ce soit à l’école ou dans le cadre de l’école à la maison: grâce à des offres didactiques destinées aux écoles du 2e cycle et des degrés secondaires I et II ainsi qu’aux écoles professionnelles, MoneyFit contribue dans une large mesure à ce que les enfants et les jeunes adultes sachent gérer leur argent de manière autonome et responsable. Les enseignants peuvent découvrir ici comment ils peuvent mettre à profit MoneyFit dans leurs cours. Pour les élèves qui souhaitent mettre leurs connaissances à l’épreuve dans le cadre d’un jeu: inscrivez-vous dès maintenant au jeu et démarrez tout de suite!