Décisions financières : rationnelles ou intuitives?

Depuis de nombreuses années, PostFinance accompagne les écoles et les enseignants dans l’éducation financière des enfants et des jeunes avec son offre didactique MoneyFit. Les recherches menées par la professeure Annamaria Lusardi montrent à quel point cet engagement est important: la majeure partie de la population est incapable de répondre à des questions simples concernant l’argent, les dettes et les intérêts.

Quand avez-vous pris une décision financière capitale pour la dernière fois? Comment l’avez-vous prise: Avez-vous effectué des calculs? Avez-vous demandé conseil? Ou vous êtes-vous laissé guider par votre intuition? Selon Annamaria Lusardi, professeure d’économie et de comptabilité, de nombreuses personnes ont du mal à prendre des décisions financières. Ils s’en remettent généralement à leur instinct. Annamaria Lusardi effectue des recherches de longue date sur le thème des compétences financières. Elle a présenté les résultats de ses études dans une interview donnée à la «NZZ am Sonntag» début 2020.

Les connaissances ont un impact sur l’évolution de sa fortune

Annamaria y explique qu’en menant des enquêtes aux États-Unis et dans d’autres pays, elle s’est aperçue que la plupart des personnes interrogées n’étaient pas capables de répondre à des questions simples sur l’argent, les dettes et les intérêts. Elle a également établi un lien entre l’évolution personnelle du patrimoine et les connaissances en matière de finances. En effet, les personnes qui disposent de peu de connaissances en la matière ont tendance à prendre de mauvaises décisions et exercent ainsi une influence négative sur leur propre situation financière. Ce comportement va jusqu’à entraîner des coûts pour la société et alimenter les crises. D’après la professeure, ce manque de compétences financières concerne principalement les jeunes et les personnes âgées, les femmes ainsi que les personnes ayant des revenus bas ou un faible niveau de formation.

Le rôle important de l’école

La spécialiste en est convaincue: pour améliorer le niveau de connaissances au sein de la société, les compétences financières doivent être acquises dès l’école. C’est justement ici que l’engagement MoneyFit de PostFinance entre en jeu: grâce à des offres didactiques destinées aux écoles du 2e cycle et des degrés secondaires II et II ainsi qu’aux écoles professionnelles, MoneyFit contribue dans une large mesure à ce que les enfants et les jeunes adultes sachent gérer leur argent de manière autonome et responsable.

Pour que les décisions financières ne soient ni un casse-tête, ni un crève-cœur.